Lettre au Président de la République

 

Association des Parents d’Élèves du LFH

 

 

Monsieur le Président de la République,

Nous, Association des Parents d’Élèves, voulions vous alerter sur la situation des professeurs français résidents du Lycée Franco-Hellénique Eugène Delacroix à Athènes. En effet, au mois de décembre 2020, ces enseignants ont été contactés par les services des impôts grecs qui leur demandent une régularisation de leurs impôts depuis 2014 avec de fortes pénalités de retard. Cette double imposition n’était pas claire pour ces enseignants qui dépendent du ministère des finances français et sont imposés à la source. Cette demande de régularisation a été une surprise.

Pour certains d’entre-deux les sommes sont très importantes, ils s’interrogent sur l’opportunité de rester en poste à Athènes.

Cette situation a déjà entrainé plusieurs jours de grève en début d’année 2021 et malheureusement dès la rentrée de nouveaux preavis de grève ont été annoncés.

Nous, parents d’élèves du LFHED, souhaitons qu’une solution rapide au niveau politique soit trouvée car les élèves sont déjà fragilisés par des mois de cours en distanciel.

Nous savons qu’un dialogue a déjà été amorcé entre les ministres des finances grec et français et qu’il est prévu la réécriture de l’article 21b de la convention bilatérale mais cela ne suffit pas, une annulation des pénalités de retard serait nécessaire pour apaiser la situation et à notre égard un geste juste.

Notre lycée est en pleine expansion, nous atteignons les 2000 élèves cette année et un projet de développement est en cours. La confiance des parents envers la qualité du système français a besoin d’être confortée car elle a été fragilisée par les difficultés rencontrées lors de l’enseignement à distance et par ces jours de grève, nombreux sont les parents qui ne comprennent pas pourquoi leurs enfants sont pénalisés en raison d’un problème fiscal de leurs enseignants même s’ils comprennent leur détresse.

Nous profitons de votre visite officielle à Athènes cette semaine pour porter ce problème à votre connaissance et demander à vos services et à leurs homologues grecs qu’une solution acceptable pour tous soit trouvée.

Nous vous remercions vivement de votre attention et soutien, nous vous prions d’agréer, monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

 

Association des Parents d’Élèves du LFHED

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.