Réunion préparatoire et conseil d’école des 13 et 15 Novembre 2023

Chers parents,

Vous trouverez ci-dessous les questions et thèmes que nous avons présentés à la Directrice du Primaire, Mme.Carpentier, suite à vos messages et à nos propres constatations:

1. Question: Fournitures scolaires

Constat du fait que malgré les listes envoyées en début d’été, des fournitures supplémentaires sont demandées après la rentrée. Ceci engendre plusieurs problèmes:

  • Rupture de stocks (cette année uniquement).
  • Délais dans la commande de cahiers qui ne sont pas communs sur le marché grec (seyes, travaux pratiques) et coût d’expédition.
  • Organisation des parents lorsque des enseignants de différentes matières (fr/gr) demandent des fournitures à intervalles différents (problème rencontré aux différents niveaux de classes).
Pour les manuels grecs qui sont les mêmes chaque année (ex: Η γλώσσα μου), les ajouter sur les listes données au mois de juin plutôt qu’à la rentrée (une fois que les écoles grecques font la leur).

Réponse: Mme Carpentier était consciente du problème, et est d’accord sur tous les points. Elle a confirmé qu’elle agissait déjà en ce sens pour l’année prochaine et que les listes complètes devraient être envoyées en juin.

2. Question: Annonce des AES, APC grec et FLSCO

Demande que soit pris en considération le compte rendu du Conseil d’École de juin 2022 affirmant que les heures/jours de FLSCO seront annoncés avant ceux des AES. Il s’agit d’un problème récurrent qui demande un remaniement du programme des familles très pénible et certaines fois impossible en fonction des horaires de travail des parents, des besoins extra-scolaires des enfants (séances de logothérapie, orthophonie etc) et du nombre d’enfants à charge. Ceci entraîne des annulation des AES sélectionnées etc.
Serait-il possible que les parents soient avertis en juin ou début septembre du besoin de suivi et des jours de FLSCO/APC puisque ceux-là semblent être les mêmes chaque année et que l’évaluation du besoin se fait par l’enseignant de la classe précédente.

Réponse: Mme Carpentier a accepté le point de vue de l’APE, et a confirmé qu’elle va agir sur ce point pour l’année prochaine. Elle allait enquêter davantage sur les détails afin de revenir avec un plan d’action plus spécifique. Un premier retour des enseignantes de FLSCO pendant le Conseil est qu’une réévaluation est nécessaire à la rentrée car certains enfants progressent durant l’été, alors que d’autres n’ont aucun contact pendant deux mois avec la langue française. Cette procédure est chronophage car tous les élèves sont évalués, pas seulement ceux qui ont bénéficié de l’aide l’année précédente. Les jours de FLSCO/APC sont depuis plusieurs années les mêmes (mardis et jeudis pour FLSCO). Les enseignantes essaieront de communiquer la liste des élèves  plus tôt mais plus important encore, confirmeront les dates et les horaires des cours dès le début de l’année scolaire, voire à la fin de l’année précédente afin que les parents en prennent connaissance.

3. Question: Récupération des enfants portail Drossini

D’après les précédents Conseil d’École, l’option des badges qui avait été proposée est étudiée depuis 2 ans. Peut-on les remettre en place ? Nous avons toujours des retours sur le fait qu’il n’y a aucun contrôle du qui récupère chaque enfant.

Réponse: Il n’est pas prévu de réintroduire les badges pour l’école primaire. Cela étant dit, toutes les règles existantes sont considérées suffisantes (p.ex. mot envoyé à la secrétaire en avance) si elles sont suivies par toutes les parties concernées. Aux yeux de la Direction, il est plus important que les enfants et leurs parents respectent le processus via le secrétariat lorsqu’il s’agit de changements de mode de récupération (ex: autre parent vient chercher les enfants). Les enfants doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas demander de changer leurs plans de récupération sur place.
Rappel a aussi été fait qu’à partir de l’école élémentaire, l’école n’a pas l’obligation de procéder à ce genre de contrôle. Pour les écoles françaises, ceci n’est obligatoire que pour la maternelle. Les parents du primaire n’entrent pas dans l’école. Cependant, le LFH permet aux parents l’accès rue Drossini pour éviter les problèmes et les accidents dus à la circulation.

4. Question: Règles de la cour de récréation des primaires

Il nous avait été confirmé lors de précédents Conseils d’École, que les élèves étaient autorisés à amener des ballons en mousse. Quelles sont les  nouvelles règles en vigueur ?
Pourrions-nous avoir plus d’informations sur l’existence de la ligne qui sépare la cour en deux ? Il semblerait que certains élèves ne soient pas autorisés à la dépasser, rendant entre autres impossible l’accès pour certains au banc de l’amitié qui est placé de l’autre côté de cette ligne.
Peut-on savoir quel est l’usage fait de ce banc et si les enfants sont informés de son utilité ?

Réponse: Mme Carpentier, était consciente du problème, et d’accord sur tous les points. Elle partage le point de vue des parents estimant qu’il est nécessaire que les enfants s’occupent par le biais de jeux tels que les ballons. Elle a confirmé qu’elle agissait déjà sur ces point pas les actions suivantes:

  • Achat déjà effectué de nouvelles balles en mousse qui seront données aux classes.
  • Achat déjà effectué de craies pour tracer/jouer dans la cour.
  • Il est aussi prévu de refaire les tracés qui ne se voient plus dans la cour.
  • Cette question est liée à une nouvelle initiative que Mme Carpentier met en place: avoir des délégués d’élèves au Conseil de la vie scolaire à partir des classes de CM1 et CM2 (et qui, elle espère, sera étendue petit à petit jusqu’aux plus petites classes).
  • Une rencontre avec les élèves délégués aura lieu et ce sujet sera à l’ordre du jour.
  • Mme Carpentier est en contact régulier avec les surveillants pour les coordonner et les orienter sur leur rôle et la manière d’agir pour assurer des récréations sans heurts pour les enfants. De plus, elle enquêtera davantage pour savoir si le banc de l’amitié est utilisé et si cela aurait du sens d’en créer un deuxième, puisque effectivement la ligne, en empêche l’utilisation pour les CP.
5. Question: Activités Extra-Scolaires (AES)

L’APE a reçu des demandes de parents de pouvoir prendre contact avec les responsables des activités.

Réponse: Mme Carpentier a confirmé que le contact direct des parents avec les enseignants d’AES ne sera toujours pas possible. Bien sûr, en cas de demande d’un parent de rencontrer l’enseignant d’AES, ils peuvent prendre contact avec Efi Yacoub et organiser un rendez-vous individuel.

6. Question: Passages à l’infirmerie / surveillance

Pouvez-vous nous indiquer le nombre de passages à l’infirmerie en comparaison par rapport à ceux de l’année dernière pour la même période ainsi que les motifs de ces passages ?
Dans quels cas une famille est informée d’un passage à l’infirmerie ? Des parents se plaignent que ces passages soient très fréquents et qu’ils n’en sont pas toujours avertis.

Réponse: Depuis le début de l’année scolaire, 687 incidents de passages à l’infirmerie ont été enregistrés au Primaire, la plupart ayant lieu entre 11.30 et 13.30. Ils étaient principalement liés à des problèmes mineurs, des blessures, des maux de tête etc. De toute façon, comme les années précédentes, en cas d’incident plus important (soins ou besoin de suivi par ex), les parents sont informés. En cas de symptômes grippaux ou gastro-intestinaux, les enfants ne sont pas autorisés à prendre le bus. Dans tous les cas, avant de se rendre à l’infirmerie, l’enfant doit passer par le secrétariat pour obtenir un mot de permission. Le secrétariat est ainsi informé de tous les passages.

7. Question: Salle d’informatique

Les enfants se plaignent d’un matériel en très mauvais état et de claviers qui ne fonctionnent pas. Il y a donc un besoin urgent de remplacement. Y a-t-il une telle prévision et pour quand ?

Réponse: Mme Carpentier a noté que le matériel dans les classes était neuf mais elle était consciente du problème pour la salle d’informatique. Elle a accepté le point de vue de l’APE, et a confirmé qu’elle agissait déjà sur ce point pour l’année en cours (remplacement des claviers d’ici la fin de l’année).

8. Question: Réunions avec enseignants de grec et d’anglais

Nous avons chaque année des demandes pour que ces réunions aient lieu par zoom afin d’assurer la présence de plus de parents.

Réponse: Mme Carpentier a accepté le point de vue de l’APE, et a confirmé qu’elle agissait déjà sur ce point pour l’année prochaine.

9. Question: Contrat d’assurance élèves

Pour la 3è année consécutive, nous réitérons la demande des parents, conformément à ce que stipule le règlement intérieur du LFH, d’avoir connaissance des termes du contrat d’assurance en cours. Le contrat  actuellement en ligne date de 2018-2019 (https://lfh.edu.gr/assurance-accident-eleves ).

Réponse: Mme Imbaud, la Directrice Administrative et Financière (DAF) était présente au Conseil d’École et nous a informé qu’elle rencontrera la compagnie d’assurance le 16 novembre pour revoir les termes du contrat. Une fois finalisé, celui-ci sera mis en ligne.

10. Question: Courier – Protocole harcèlement / numero d’écoute

Nous réitérons notre demande pour l’envoi d’un courrier aux parents concernant le harcèlement scolaire pour les informer du protocole en place au LFHED discuté lors des 3 derniers Conseils d’École. A ce jour les parents n’ont encore reçu aucun courrier.

Réponse: Mme Carpentier nous a exposé un problème récent survenu à l’école et l’approche pédagogique en matière de harcèlement, afin de démontrer qu’elle le prend très au sérieux. Elle nous a affirmé qu’elle supervise et coordonne tous les personnels et est à l’écoute de toutes les initiatives pertinentes pour s’assurer que le travail soit fait dans ce domaine. Il est important que les parents et les enfants prennent aussi en compte leurs responsabilités. Elle a également confirmé qu’elle ferait un suivi en interne concernant le numéro d’écoute accessible de l’etranger, pour les établissements AEFE. Le numéro que l’APE lui a communiqué est le: +33 1 44 93 30 79.
En règle générale, la personne à qui parents/enfants/enseignants doivent s’adresser en cas de harcèlement ou de suspicion de harcèlement, est la Directrice du Primaire.

11. Question: Règlement Intérieur – primaire

L’APE avait proposé des modifications l’année dernière. Certaines ont déjà été intégrées. Nous souhaiterions en reproposer.

Réponse: Mme Carpentier nous a expliqué que la plupart des points soulevés l’an dernier par l’APE sont à intégrer dans le Règlement Général et non uniquement à celui du Primaire. Cela étant dit, elle a reconnu que plusieurs points mentionnés dans nos suggestions étaient pertinents et qu’il est prévu qu’ils soient incorporés dans le règlement intérieur actuellement en révision. Les autres changements qui seront présentés ont trait, entre autres, aux certificats médicaux pour des absences au-delà de 3 jours (ils ne seront requis qu’en cas d’absences répétées),  aux retards (les parents ne devront plus accompagner l’enfant au secrétariat et l’enfant y ira seul) ainsi qu’aux décharges à signer par les parents pour les cas des enfants devant quitter l’école plus tôt. Elle a souligné l’importance de la contribution de la nouvelle arrivante, Marion Crochet, à la vie Scolaire (pour organiser et apporter une certaine structure à l’ensemble des opérations de la Vie Scolaire).

12. Question: Match de foot GR/FR du 21 novembre

Serait-il possible de demander aux enseignants une certaine souplesse le lendemain du match, c.à.d. le mercredi 22 novembre, étant donné que les enfants n’iront pas se coucher avant 1h du matin il se peut qu’il y ait des retards ou même quelques absences.

Réponse: Les enfants seront tenus d’arriver à l’heure à l’école, comme tous les autres jours.

13. Question: Nouvelles inscriptions de familles au LFH

Pour les nouvelles familles arrivées récemment du Liban et d’Israël (ou qui vont venir dans les prochaines semaines/mois), une aide est-elle prévue pour l’obtention se les manuels scolaires, et/ou un encadrement psychologique le cas échéant ?

Réponse: Mme Carpentier a confirmé que depuis le début de l’année scolaire, il n’y a eu que 19 demandes pour l’ensemble des niveaux de la Petite Section à la Terminale. Elle considère que même si toutes étaient acceptées, cela aurait eu un impact minimal sur l’ensemble des opérations de l’école et sur le programme pédagogique. Parmi ces 19 demandes, seulement 3 d’entre elles (au primaire) de 2 familles ont été pour l’instant effectives. Elle a confirmé que des ajustements nécessaires ont été apportés aux frais de scolarité pour ces familles et que la psychologue de l’école était à leur disposition les mardis et jeudis si nécessaire afin de les diriger vers des collègues (hors cadre scolaire) si le besoin d’un suivi se faisait sentir.

14. Question: Transport

Une question est souvent posée concernant la possibilité d’effectuer un seul trajet (aller ou retour). Nous avons aussi posé la question à la DAF. Nous avons également reçu des messages de parents concernant l’accès à certaines zones. Le service des transports leur dit que les bus sont trop grands pour passer par certaines rues, alors que les parents voient passer des bus identiques d’autres écoles sans aucun problème.

Réponse: Prenant en considération la complexité de la configuration, Mme Carpentier a pris connaissance des différents problèmes rencontrés depuis la rentrée. Concernant les tarifs et trajets, il faut se reporter au règlement des transports et aborder toute demande au sein du Conseil d’Établissement et/ou de la Commission Transports.
Quand à la question d’un seul trajet par jour, la DAF a répondu :
Vous trouverez ci-dessous des éléments concernant votre demande qui s’inscrit dans le cadre d’une fréquentation hebdomadaire restreinte :
Une facturation annuelle pour 1 retour, 2 retours ou 3 retours maximum par semaine est possible.
Dans ce cas, la facture apparaît dès le début de l’année scolaire dans votre compte EDUKA de la manière suivante:

  • 1 retour : 1/10 du prix (10%) en fonction de la Zone (1,2,3,4,5)
  • 2 retours : 2/10 du prix (20%) en fonction de la Zone (1,2,3,4,5)
  • 3 retours : 5/10 du prix (50%) en fonction de la Zone (1,2,3,4,5)
Au-delà des 3 trajets prévus ci-dessus, rien d’autre n’est envisageable pour des raisons de coût et d’organisation.
L’utilisation de tickets n’est possible que pour les voyageurs ponctuels non-inscrits au service.
Vous pourrez retrouver ces informations sur le site du LFH et sur Eduka lors de l’inscription au service.

15. Question: Devoirs écrits à la maison

Quelle est la politique de l’école primaire par rapport aux devoirs écrits, étant donné que leur interdiction (Circulaire du 29 décembre 1956) est peu respectée par certains enseignants ? Pourrait-il y avoir une harmonisation au sein des niveaux et entre les enseignants en français et en grec pour les éviter ?

Réponse: Mme Carpentier a reconnu qu’ils doivent renforcer le message auprès des enseignants pour assurer la cohérence en ce qui concerne les devoirs, afin d’éviter toute confusion tant pour les enfants que pour les parents. Elle va réaffirmer l’interdiction des devoirs écrits (qui ne s’applique pas forcément au cours de grec) et souligner que les apprentissages doivent se faire dans le cadre de la classe et non à la maison. Nous avons évoqué l’importance de bien expliquer dès le début de l’année aux parents qui ne sont pas familiers avec le système français cette particularité concernant les devoirs.

DIVERS

Possibilité d’aider les enfants de primaire pour ne pas oublier leurs livres/cahiers et habits sur le porte manteau (comme en Maternelle et CP)?

Réponse: Le nombre de choses égarées est effectivement très grand. Outre les efforts déjà entrepris, elle ne peut de son côté que rappeler aux parents de venir les retrouver à l’entrée et de n’apporter aucun jeu/jouet (seuls les livres sont autorisés). Un rappel est fait aux parents de bien s’assurer que le nom de leurs enfants est inscrit sur leurs vêtements et sur les affaires qui pourraient être oubliées à l’école, comme par exemple leur gourde.

Portables / montres connectées

Mme Carpentier a rappelé que portables et montres connectées sont formellement interdits au Primaire. Cette règle a aussi été intégrée au règlement intérieur voté au Conseil d’École. Des réunions de sensibilisation “internet” auront lieu auxquelles nous serons invités. Elle envisage qu’elles soient ouvertes aux élèves dès le CM1 et CM2.

Voyage à Mystra – CM1

Le voyage de 3 nuitées des CM1 à Corinthe/Dimitsana/Sparte/Mystra aura lieu cette année au mois de mars, voyage qui rencontre un réel succès avec les enfants. Durant le Conseil d’École, les enseignantes ont demandé aux représentants des associations de rappeler aux parents de faire confiance à l’équipe pédagogique qui encadre et accompagne les enfants. Plus d’informations seront données lors des réunions avec les enseignants à ce sujet. L’APE rappelle qu’une aide financière est possible en cas de besoin de familles.

Cantine – repas froids

Des parents de CM1 se sont plaints que leurs enfants ne mangent pas tout leur repas de cantine car des plats qui devraient être servis chauds ne le sont pas assez. Mme Carpentier avait déjà été informée de ce problème et en avait discuté avec la société Aposto. Elle compte s’assurer auprès de tous les acteurs dans les prochains jours que les changements nécessaires ont été effectués.

Ambulance / Défibrillateurs / Allergies

Ces sujet abordés durant les Conseils d’école précédents par l’APE ont été élaborés par l’une des 2 infirmières du LFHED rappelant que:

  • En cas de besoin, l’infirmerie fait appel au service ambulancier public (166), les temps d’arrivée variant considérablement en fonction de la sévérité de la situation.
  • Si le pronostic vital d’un enfant n’est pas engagé, les parents peuvent le récupérer eux-mêmes et le diriger par leurs propres moyens à l’hôpital.
  • Le LFHED possède des défibrillateurs, d’ailleurs obligatoires de par la loi.

L’APE a proposé d’enquêter sur la faisabilité/le coût d’un service ambulancier privé à disposition du LFHED.
Rappel a été fait par Mme Carpentier du fait que les enfants ayant un PAI concernant des allergies alimentaires ne peuvent pas bénéficier du service cantine et sont tenus d’apporter leur propre repas pour des raisons de sécurité. Rappel a aussi été fait du fait que les médicaments sont strictement interdits à l’école. Si un enfant devait suivre un traitement durant les heures d’école, celui-ci ainsi que l’ordonnance associée doivent être remis à l’infirmerie qui s’en chargera.

D’autres sujets et thèmes ont été abordés et seront inclus dans le compte-rendu officiel du Conseil d’École, qui sera envoyé par la Direction (Effectifs, École Inclusive, statut des AESH, portes ouvertes pour les nouvelles inscriptions, droits à l’image, réunions et tests SIB/OGALCH,  travaux prévus, projets de l’école, cour des maternelles etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.